-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Pour plusieurs arrondissements, je commence à arriver au bout des lieux auxquels j'ai pu associer des armoiries.
Si vous avez des idées d'ajouts, n'hésitez pas à m'en faire part,
avec l'onglet "Suggestions".
Merci d'avance.
Par ailleurs, vos commentaires sont toujours les bienvenus.
 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.

Général-de-Larminat (rue du)

Ce Résistant de la première heure, contribuera entre-autres, au ralliement du Moyen-Congo à la France-Libre, organisera les défenses à Bir-Hakeim, puis à la tête de la 1re Division de la France Libre, participera avec Juin puis de Lattre aux opérations en Italie et en Provence. Bien après la guerre, les événements d’Algérie le sortiront en 1962, pour son malheur, de sa retraite.


Edgard de Larminat
(Alès, 29 novembre 1895 – Paris, 1er juillet 1962)
Général de Brigade (1941), puis Général de Division (1942),
puis Général de Corps d’Armée (1943), puis Général d’Armée (1953)
Gouverneur Général de l’AEF (1940)
Chef d’Etat-Major-Général des FFL (1943)
Inspecteur Général des Troupes d’Outre-Mer (1945)


D'hermine plain.
 

5 commentaires:

  1. Tiens, je suis assez surpris que quelqu'un ait utilisé les armes de Bretagne (il n'y a peut-être pas de lien, mais il est impossible de ne pas y penser).

    RépondreSupprimer
  2. Non, effectivement il n'y a pas de lien. La famille de Larminat est originaire de Lorraine (région de Thionville).
    Je connais en plus de celle-ci au moins deux autres familles (Sainte-Hermine, et Quinson) qui port(ai)ent l'hermine plain, sans que cela ne fasse directement référence à la Bretagne, et il y en a certainement d'autres.
    Avec les armoiries simples, ce sont des choses qui arrivent.

    RépondreSupprimer
  3. Disons que cela surprend car c'était les armes d'une maison souveraine et par extension de sa province.

    Y a-t-il eu des cas de famille utilisant les armes de France sans avoir de lien avec la couronne ? Ça me semble douteux car ça friserait avec le lèse-majesté, mais sait-on jamais.

    RépondreSupprimer
  4. Dans une vaste zone autour de la vallée rhénane, que ce soit en Allemagne, en Belgique ou au Pays-Bas, les fleurs de lys se rencontraient assez couramment. Dans ce "volume", il y a donc certainement des familles qui les avaient/ont d'or sur champ d'azur.

    RépondreSupprimer
  5. Très intéressant. Il y aurait sûrement beaucoup à faire sur la répartition géographique des meubles, mais ce serait un travail titanesque.

    RépondreSupprimer

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL