-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Pour plusieurs arrondissements, je commence à arriver au bout des lieux auxquels j'ai pu associer des armoiries.
Si vous avez des idées d'ajouts, n'hésitez pas à m'en faire part,
avec l'onglet "Suggestions".
Merci d'avance.
Par ailleurs, vos commentaires sont toujours les bienvenus.
 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.

Cambacérès (rue)

C'est en 1865 que ce qui n'était alors qu'une section de la Rue de la Ville-l'Evêque, en est détachée pour rendre hommage à cet ancien Consul et Ministre de Napoléon.


Jean-Jacques Régis de Cambacérès
(Montpellier, 18 octobre 1753 - Paris, 8 mars 1824)
Duc de Parme et de l’Empire (1808)
puis Duc de Cambacérès (ap. 1815)
Deuxième Consul (1799)
Ministre de la Justice (1799)
Archichancelier et Prince de l’Empire (1804)
Pair de France (1815)
Membre de l’Académie Française (1803 - radié en 1816)



Suchet (boulevard)

C'est en 1864 que cette section de l'ancienne Rue Militaire, reçoit le nom du Maréchal Suchet, pour ainsi former une partie de l'actuel "Boulevard des Maréchaux".


Louis Gabriel Suchet
(Lyon, 2 mars 1770 - Saint-Joseph, 3 janvier 1826)
Comte Suchet de l’Empire (1808),
puis Duc d’Albuféra et de l’Empire (1812),
Duc d’Albuféra et Pair de France (1819)
Inspecteur-Général de l’Infanterie (1801)
Colonel-Général de la Cavalerie (1813)
Général de Brigade (1798), puis Général de Division (1799)
Maréchal de l’Empire (1811, confirmé Maréchal de France en 1815)
Pair de France (1814 et 1819)



Rouen (rue de)

Cette ancienne voie de la Commune de La Villette, anciennement appelée Rue du Regard, reprend le nom du chef-lieu de la Seine-Maritime.




Rouen - 76000
Chef-lieu du département de Seine-Maritime




Gassendi (rue)

Ouverte par décision de 1887 sur une partie du Cimetière Montparnasse, cette voie reçoit dès 1890 le nom de cet ancien mathématicien, philosophe, théologien et astronome français, auteur notamment d'importants travaux sur les éclipses.



Pierre Gassendi
(Champtercier, 22 janvier 1592 - Paris le 24 octobre 1655)
Chanoine, puis Prévôt (1626) de Digne
Professeur de Mathématique au Collège Royal (1645)
Mathématicien, Philosophe, Théologien et Astronome



Montalivet (rue)

Cette rue est ouverte en 1723, à l'occasion de l'ouverture d'un nouveau marché par le  Conseiller d'Aguesseau, frère du Chancelier, sur l'emplacement d'un ancien cimetière. A sa création elle s'appelle Rue du Marché-d'Aguesseau, nom qu'elle conservera jusqu'en 1867, date à laquelle elle est rebaptisée du nom de l'ancien Ministre de l'Intérieur de Napoléon Ier.


Jean-Pierre Bachasson
(Sarreguemines, 5 juillet 1766 - Saint-Bouize, le 22 janvier 1823)
Chevalier de Montalivet et de l'Empire (1808),
puis Comte de Montalivet (1808)
Baron de Montalivet et Pair de France (1820)
Conseiller au Parlement de Grenoble (1785)
Préfet de la Manche (1801), de la Seine-et-Oise (1804)
Directeur-Général des Ponts-et-Chaussées (1806) 
Ministre de l'Intérieur (1809)
Intendant-Général de la Couronne (1814)
 Pair de France (1814 et 1819)



Jean-Pierre Bachasson
le même, sous la Restauration



Du Guesclin (passage)

Cette petite voie reprend le nom de nom de la rue éponyme voisine.




Bertrand Du Guesclin
(La Motte-Broons, 1320 - Châteauneuf-de-Randon, 13 juillet 1380)
Comte de Longueville, Seigneur de Broons, de La Rochetesson, de La Guerche, de Pouancé
Connétable de France (1370)
Duc de Molina, Duc de Transtamare, Comte de Burgos
Connétable de Castille (1368)



Huyghens (rue)

Cette voie ouverte en 1884, sur l'emplacement d'une ancien marché aux chevaux, honore dès l'origine ce grand astronome, découvreur entre autres de Titan. Rappelons que nous sommes ici au voisinage de l’Observatoire de Paris, à la création duquel il a, en 1672, participé.


Christian Huygens (en néerlandais Christiaan Huyghens)
(La Haye, 14 avril 1629 - La Haye, 8 juillet 1695)
Membre de la Société Royale de Londres (1663)
Membre de l’Académie Royale des Sciences (1666)
Astronome, Mathématicien et Physicien



Du Guesclin (rue)

Ouverte dans le courant du XVIIIe siècle, cette voie située au voisinage de l'Ecole Militaire reçoit en 1816 le nom du fameux Connétable de France.




Bertrand Du Guesclin
(La Motte-Broons, 1320 - Châteauneuf-de-Randon, 13 juillet 1380)
Comte de Longueville, Seigneur de Broons, de La Rochetesson, de La Guerche, de Pouancé
Connétable de France (1370)
Duc de Molina, Duc de Transtamare, Comte de Burgos
Connétable de Castille (1368)



Napoléon (cour)

Le nom du célèbre Empereur des Français se trouve associé à cette cour du Louvre, pour la simple raison qu'il fit détruire les maisons parisiennes qui en occupait l’espace, construire l’arc de triomphe du Carrousel et qui mit en œuvre le projet de réunion Louvre/Tuileries.


Napoléon Ier Bonaparte
(Ajaccio, 15 août 1769 - Sainte-Hélène, 5 mai 1821)
Général de Brigade (1793), puis Général de Division (1795)
Premier Consul de la République (1799),
puis Consul à vie de la République (1802),
puis Empereur des Français (1804 et 1815)
Président de la République italienne (1802), puis Roi d'Italie (1805)
Médiateur de la Confédération suisse (1803)
Protecteur de la Confédération du Rhin (1806)



Soissons (rue de)

Cette ancienne voie de la Commune de La Villette reprend le nom de la sous-préfecture de l'Aisne.



Soissons - 02200
Commune du département de l'Aisne

Rigny (rue de)

Ouverte en 1788, sous le nom de Rue Saint-Michel, elle est rebaptisée en 1864 du nom de ce marin, ancien ministre de Louis-Philippe.



Marie Henri Daniel Gaultier
(Toul, 2 février 1782 - Paris, 6 novembre 1835)
Chevalier Gaultier de Rigny et de l'Empire (1811)
Comte de Rigny (1829)
Contre-Amiral (1825), puis Vice-Amiral (1827)
Député de la Moselle (1831)
Ministre de la Marine (1829)
Ministre des Affaires étrangères (1834)



Newton (rue)

Ouverte en 1836, cette rue située dans un quartier largement consacré aux astronomes prend le nom du fameux physicien britannique, découvreur de la loi d'attraction universelle.



Isaac Newton
(Woolsthorpe, 4 janvier 1643 - Londres, 31 mars 1727)
Membre du Parlement pour l'Université de Cambridge (1689 et 1701)
Membre (1672), puis Président de la Société Royale (1703)
Membre associé de l'Académie Royale des Sciences de Paris (1703)
Gardien de la Monnaie (1696),
puis Maître de la Monnaie (1700)
Mathématicien, Physicien, Philosophe, Alchimiste, Astronome et Théologien



FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL