-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Pour plusieurs arrondissements, je commence à arriver au bout des lieux auxquels j'ai pu associer des armoiries.
Si vous avez des idées d'ajouts, n'hésitez pas à m'en faire part,
avec l'onglet "Suggestions".
Merci d'avance.
Par ailleurs, vos commentaires sont toujours les bienvenus.
 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.

Médicis de (rue)

Cette rue ouverte en 1860 reçoit en 1864, le nom de la Reine Marie de Médicis, qui avait fait reconstruire le Palais du Luxembourg, situé juste à côté.


Marie de Médicis
(Florence, 26 avril 1575 – Cologne, 3 juillet 1642)
Princesse de Toscane
Reine consort de France et de Navarre (1600),
puis Reine  douairière de France et de Navarre (1610)
Régente de France (1610)

Cardinal-Lemoine (rue du)

Cette rue est ouverte au début du XIXe siècle sur l'emplacement du collège éponyme, fondé au XIVe siècle par le prélat qui lui donna son nom.


Jean Lemoine
(Crécy-en-Ponthieu, v.1240 - Avignon, 22 août 1313)
Chanoine d'Amiens, de Paris
Diacre de Bayeux (1288)
Evêque d'Arras (1293)
Auditeur de Rote (1282)
Vice-Chancelier de l'Eglise (1288)
Cardinal-Prêtre de Saint-Marcellin et Saint-Pierre (1294)


Hôtel-de-Sens (jardin de l')

Ce jardin devient en 1957 un parc public. Il occupe une partie du jardin de l'ancien Hôtel des Archevêques de Sens, reconstruit ici, à partir de 1475, par l'Archevêque Etienne Tristan de Salazar, pour servir de résidence parisienne à lui et ses successeurs. Souvenons-nous en effet, que jusqu'en 1622, le siège épiscopal de Paris dépend de la Métropole de Sens.


Etienne Tristan de Salazar
(Saint-Maurice-Thizouaille, v.1431 - Paris, 11 février 1518)
Abbé de Saint-Rémi, de Chaumes
Evêque de Meaux (1474),
puis Archevêque de Sens (1475)



 Archidiocèse de Sens

Normandie (rue de)

Située dans le projet urbanistique avorté de ce que Henri IV souhaitait être la Place de France, cette rue rend hommage à la province française éponyme.

Normandie
Province de Franc

La Michodière (rue de)

Cette rue ouverte en 1778, reprend depuis le nom de celui qui était alors Prévôt des Marchands de Paris.

Jean-Baptiste François de La Michodière
(2 septembre 1720 - 1797)
Comte d'Hauteville , Seigneur de La Michodière, de Romène
Maître des Requêtes (1745)
Président au Grand-Conseil (1750)
Intendant de Riom (1753), de Lyon (1757), de Rouen (1762)
Prévôt des Marchands de Paris (1772)

Beaujolais (passage de)

Ce passage reprend le nom de la rue voisine.


Louis Charles Alphonse Léodegan d’Orléans
(Paris, 7 octobre 1779 - La Valette, 30 mai 1808)
Prince du Sang de France
Comte de Beaujolais

Amiens (square d')

Cette voie privée est ouverte en 1954, alors sous le nom de Rue d'Amiens, sur l'emplacement du bastion n° 13 des ex-fortifications parisiennes.

 Amiens
Chef-lieu du département de la Somme


Lilas (villas des)

Ouverte en 1887, cette petite rue reprend le nom de la rue éponyme voisine.


Les Lilas
Commune du département de Seine-Saint-Denis

Ornano (boulevard)

Ouvert à partir de 1863, c'est en 1867, que ce boulevard prend le nom du Maréchal de France décédé l'année même de l'ouverture.

Philippe Antoine d’Ornano
(Ajaccio, 17 janvier 1784 – Paris, 13 octobre 1863)
Comte d’Ornano et de l’Empire (1808), Pair de France (1832)
Sénateur (1852)
Grand-Chancelier de la Légion d’Honneur (1852)
Gouverneur des Invalides (1861)
Général de Brigade (1811), puis Lieutenant-Général (1830)
Maréchal de France (1861)

Armaillé (rue d')

Cette rue est ouverte en 1840, sur des terrains appartenant auparavant au Marquis d'Armaillé.

Pierre-Ambroise de La Forest
(1734 - 1806)
Marquis d'Armaillé

Amiral-d'Estaing (rue de l')

C'est en 1949 que cette rue, ouverte en 1869 sous le nom de Rue Nitot et située à proximité de la Place des Etats-Unis, reçoit le nom de ce Héros de l'indépendance américaine.

Jean-Baptiste Charles Henri Hector d’Estaing
(Ravel, 28 novembre 1729 - Paris, 28 avril 1794)
Comte d’Estaing, Marquis de Saillant, Vicomte de Ravel, Grand d’Espagne (1785)
Gouverneur des Iles sous le Vent (1763), de Touraine (1785)
Lieutenant-Général (1762 terre et 1763 mer),
puis Vice-Amiral de France (1777),
puis Amiral de France (1792)

Croisic (square du)

Anciennement appelé Square du Montparnasse, cette impasse reçoit le nom de ce chef-lieu de canton de Loire-Atlantique en raison de sa proximité avec la Gare Montparnasse.

Le Croisic
Commune du département de Loire-Atlantique

Cabanis (rue)

C'est en 1867 que cette rue ouverte peu avant, reçoit le nom de ce célèbre médecin.Celui-ci s’intéressa tout particulièrement aux rapports du physique et du moral, de la psychologie et de la physiologie, d’où sa présence à côté de l’Hôpital Sainte-Anne.


Pierre Jean Georges Cabanis
(Salagnet-Cosnac, 5 juin 1757 – Rueil, 6 mai 1808)
Comte Cabanis et de l’Empire (1808)
Membre de l’Académie Française (1803)
Sénateur (1799)
Médecin, Physiologiste et Philosophe



Parc-de-Choisy (allée du)

Cette impasse reprend le nom de l'avenue sur laquelle elle débouche.


Choisy-le-Roy
Commune du département du Val-de-Marne

Aligre (place)

Traversée par la rue éponyme, c'est en ce lieu qu'à lieu le marché d'Aligre, créé à l'époque où Etienne François d'Aligre était Premier Président du Parlement de Paris.


Etienne François d'Aligre
(Paris, 27 juillet 1727 – Brunswick, 1798)
Comte de Marans, Seigneur de la Rivière, de la Forêt, du Fravil,
de Boislandry, de la Lande, du Plessis
Conseiller (1745), puis Président à Mortier (1768),
puis Premier Président (1770) au Parlement de Paris
Vice-Chancelier de France (1768), Vice-Garde des Sceaux de France (1768)

Taillebourg (avenue de)

C'est en 1864 que cette avenue, connue depuis le XVIIIe siècle sous le nom d'Avenue des Triomphes, reçoit le nom de cette victoire du Roi de France Louis IX et de son frère le Comte Alphonse de Poitiers, sur les barons poitevins coalisés.

Taillebourg
Commune du département de Charente-Maritime

Verdun (square de)

C'est en 1937 que cette impasse reprend le nom de l'avenue éponyme dans laquelle elle débouche.

Verdun
Commune du département de la Meuse

Estienne-d'Orves (Place d')

Cette place rend hommage à ce Héros de la Résistance, royaliste et fervent catholique, mort fusillé en 1941 au Mont Valérien.

Henri Louis Honoré d’Estienne d’Orves
(Verrières-le-Buisson, 5 juin 1901 - Suresnes, 29 août 1941)
Comte d'Estienne d'Orves
Lieutenant de Vaisseau (1930),
puis Capitaine de Vaisseau (à titre posthume)
Héros de la Résistance

Marigny (avenue de)

Cette rue, puis avenue est ouverte vers 1767 par le Directeur-Général des Bâtiments du Roi, Arts, Jardins et Manufactures, le long du Palais de l'Élysée, qui était alors la résidence parisienne de sa sœur, la Marquise de Pompadour.

Abel François Poisson
(Paris, 1725 ou 1727 – Paris, 11 mai 1781)
Marquis de Vandières, de Marigny, de Ménars, Comte de Moutiers, Vicomte de Clignon,
Seigneur de Nozieux, de Saint-Claude, de la Chapelle, de Saint-Martin
Directeur-général des Bâtiments du Roi, Arts, Jardins et Manufactures (1751)
Conseiller d’Etat (1772)

Augereau (rue)

C'est en 1894 que cette rue, autrefois nommé Passage Saint-Dominique, reçoit le nom de ce Maréchal d'Empire.

Pierre Charles François Augereau
(Paris, 11 novembre 1757 - La Houssaye, 12 juin 1816)
Duc de Castiglione et de l’Empire (1808), Pair de France (1814 et 1815)
Général de Brigade (1792),
puis Général de Division (1793)
Maréchal de l’Empire (1804-1815), puis Maréchal de France (1815)

Christine (rue)

Ouverte en 1607, cette rue doit son nom à la seconde fille d'Henri IV et de Marie de Médicis.

Christine de Bourbon
(Paris, 10 février 1606 - Turin, 27 décembre 1663)
Princesse de France et Infante de Navarre
Princesse consort de Piémont (1619,
puis Duchesse consort de Savoie (1630),
puis Duchesse douairière de Savoie (1637) par son mariage
Régente de Savoie (1637)

Monge (rue)

Cette rue ouverte en 1859, reçoit en 1865 le nom du célèbre mathématicien, co-fondateur de l'Ecole Polytechnique longtemps située à côté, rue Descartes.

Gaspard Monge
(Beaune, 9 mai 1746 - Paris, 28 juillet 1818)
Comte de Péluse et de l'Empire (1808)
Député au Conseil des Cinq-Cents
Député au Conseil des Anciens
Ministre de la Marine (1792)
Sénateur (1799), puis Président du Sénat (1806)
Membre de l'Académie des Sciences
Mathématicien

Aubriot (rue)

C'est en 1850 que cette vielle rue parisienne, existante au moins depuis le XIIIe siècle, reçoit le nom de l'ancien Prévôt de Paris, ancêtre du Préfet de Paris, qui durant son mandat fut à l'origine de nombreuses améliorations et transformations urbanistique pour la ville. On lui doit notamment les premiers égouts voutés de la ville ainsi que la construction des Ponts Saint-Michel et du Change.

Hugues Aubriot
(Dijon, v.1315 - Sommières, 1382)
Bailli de Dijon (1360)
Prévôt de Paris (1364)

Sainte-Elisabeth (rue)

Cette rue ouverte en 1807 reprend le nom de l'église voisine.

Sainte Elisabeth de Hongrie
(Presbourg, 1207 - Marbourg, 17 novembre 1231)
Princesse de Hongrie
Landgravine consort de Thuringe (1221),
puis Landgravine douairière de Thuringe (1227)
Tertiaire franciscaine (1227)

Sainte-Anne (passage)

Ouverte en 1829, ce petit passage reprend le nom de la rue dans laquelle il débouche.

Anne de Habsbourg
(Valladolid, 22 septembre 1601 – Paris, 20 janvier 1666)
Infante d’Espagne, Archiduchesse d’Autriche
Reine consort de France et de Navarre (1615),
puis Reine douairière de France et de Navarre (1643)

Richelieu (passage de)

C'est en 1877 que ce petit passage reprend le nom de la rue éponyme dans laquelle il débouche.

Armand Jean Du Plessis de Richelieu
(Paris, 9 septembre 1585 – Paris, 4 décembre 1642)
Coadjuteur de Cluny (1627), puis Abbé et Général de Cluny (1629-1642),
Abbé de Cîteaux (1635)
Duc de Richelieu et Pair de France (1631), Duc de Fronsac et Pair de France (1634)
Gouverneur d’Aunis (1630), Gouverneur et Amiral de Bretagne (1631)
Grand-Maître, Chef et Surintendant Général de la Navigation et Commerce de France (1626)
Secrétaire d’Etat à la Guerre (1616), Ministre d’Etat (1624), puis Principal Ministre (1629)
Evêque-Baron de Luçon (1605)
Cardinal-Prêtre (1622), puis Cardinal de Saint-Louis-des-Français (1622)

Titon (rue)

Cette rue rend hommage à celui qui était sous Louis XIV, Directeur-Général des Manufactures et Magasins royaux d'Armes et possédait ici un magnifique hôtel particulier, surnommé "Folie Titon".

Maximilien Titon
(1632 - 1711)
Seigneur d’Ognon, de Martigues, de Berre, d'Istres, de Lançon et d’Eville
Conseiller au Parlement de Paris
Directeur-Général des Manufactures et Magasins royaux d'Armes

Chabrol (rue de)

C'est à son ouverture en 1822, que cette rue reçoit le nom de celui qui était alors Préfet de la Seine. Nommé par Napoléon en 1812, il conserva son poste sous la Restauration, pour ne le perdre qu'à la Révolution de 1830.

Gilbert Joseph Gaspard Chabrol
(Riom, 25 septembre 1773 - Paris, 30 avril 1843)
"Comte" Chabrol de Volvic, Baron Chabrol de Volvic et de l'Empire (1810)
Préfet de Montenotte (1806), de la Seine (1812)
Député de la Seine (1816), du Puy-de-dôme (1827 et 1839)
Membre de l'Académie des Beaux-Arts (1817)

Havre (rue du)

C'est en 1841, que cette rue située au voisinage de la Gare Saint-Lazare, reçoit le nom de la ville normande.

Le Havre
Commune du département de Seine-Maritime



Clichy (boulevard)

Ce boulevard, dont le nom provient de la place du même nom voisine, résulte de la fusion en 1864, des boulevards et chemins de ronde qui suivaient extérieurement et intérieurement le mur des Fermiers-Généraux. Le premier s'appelait boulevard des Martyrs, le deuxième boulevard Pigalle, et le troisième boulevard de Clichy.

Clichy
Chef-lieu de canton des Hauts-de-Seine

Henry-de-Montherlant (place)

C'est en 1982, que cette place reçoit le nom de l'écrivain décédé dix ans auparavant.

Henry Marie Joseph Frédéric Millon de Montherlant
(Paris, 20 avril 1895 - Paris, 21 septembre 1972)
Romancier, Essayiste et Auteur dramatique
Membre de l’Académie Française (1960)


Alleray (place d')

C'est en 1864 et pour les mêmes raisons que la rue éponyme que cette place fut ainsi baptisée.


Denis François Angrand d’Alleray
(1716 - Paris, 28 avril 1794)
Seigneur de Vaugirard
Lieutenant Civil au Châtelet

Stanislas (rue)

C'est en 1834 que l'ancienne Rue Terray, ouverte en 1826, reçoit le nom du collège éponyme alors situé à côté, qui depuis 1847 a été déplacé au 22 rue Notre-Dame-des-Champs. Ce collège, et donc cette rue, devaient leur nom à la reprise de l'un des prénoms de Louis XVIII. En effet, c'est en 1821, sous son règne, que la simple Maison d'éducation de la rue Notre-Dame-des-Champs, fondée en 1804, devient un Collège de l'Université de Paris et prend le nom de Collège Stanislas.


Louis XVIII Stanislas Xavier le Désiré de Bourbon
(Versailles, 17 novembre 1756 - Paris, 16 septembre 1824)
Prince de France
Comte de Provence (1755), Duc d’Anjou et Pair de France (1771), Comte du Maine et Pair de France (1771), Comte du Perche et Pair de France (1771), Duc d’Alençon et Pair de France (1774), Duc de Brunoy et Pair de France (1777),
puis Roi titulaire de France et de Navarre (1795), puis Roi de France (1814 et 1815)


Pour mémoire, Louis XVIII devait d'avoir "Stanislas" parmi ses prénoms, en mémoire de son arrière-grand-père, Stanislas Leszczynski, ancien Roi de Pologne et Grand-Duc de Lituanie devenu Duc de Lorraine et de Bar.

Stanislas Ier Leszczyński
(Léopol, 20 octobre 1677 – Lunéville, 23 février 1766)
Voïvode de Posnanie (1699),
puis Roi de Pologne (1704) et Grand-Duc Stanislas Ier de Lituanie (1704),
puis Roi titulaire de Pologne et Grand-Duc titulaire de Lituanie (1709),
puis Duc de Lorraine (1737),
Duc de Bar (1737)

Candolle (rue de)

C'est en 1869, que cette rue ouverte en 1859, à proximité du Jardins des Plantes, reçoit le nom de ce célèbre botaniste suisse.

Augustin Pyrame "Pyramidus" de Candolle
(Genève, 4 février 1778 - Genève, 9 septembre 1841)
Botaniste


Henri-IV (quai)

C'est en 1843 qu'est établi ce quai dont le nom rend hommage à ce fameux Roi de France et de Navarre.

Henri IV de Bourbon
(Pau, 13 décembre 1553 – Paris, 14 mai 1610)
Prince de Viane et Duc de Beaumont, puis Duc de Vendôme et Pair de France (1562),
Roi Henri III de Navarre (1572), Duc d’Albret et Pair de France (1572), Prince de Béarn (1572), Comte de Foix et Pair de France (1572),
puis Roi de France et de Navarre (1589)

Perche (rue du)

Située dans le projet urbanistique avorté de ce que Henri IV souhaitait être la Place de France, cette rue rend hommage à la province française éponyme.

 Perche
Province de France


Louvois (rue de)

Cette rue doit son nom à l'hôtel que possédait ici le Marquis de Louvois, célèbre ministre de Louis XIV. En 1784, le terrain fut vendu et loti par son arrière-petit-fils.

François Michel Le Tellier
(Paris, 18 janvier 1641 – Versailles, 16 juillet 1691)
Marquis de Louvois, de Courtenvaux
Surintendant-Général des Postes et Relais de France (1668)
Surintendant-Général des Bâtiments du Roi (1683)
Surintendant des Arts et Manufactures (1683)
Secrétaire d’Etat à la Guerre (1655)

Viarmes (rue de)

Cette rue semi-circulaire est ouverte en 1762 sous l'initiative de ce Prévôt des Marchands de Paris qui venait de faire reconstruire la Halle aux blés de Paris, devenue depuis la Bourse du Commerce.

Jean-Baptiste Elie Camus de Pontcarré
(Paris, 20 mars 1702 – 22 mars 1775)
"Marquis" de Viarmes
Maître des Requêtes (1726)
Intendant de Bretagne (1735)
Prévôt des Marchands de Paris (1758)
Conseiller d'Etat

Gascogne (square de la)

Cette voie ouverte en 1932 sur l'emplacement du bastion n° 12 des ex-fortifications parisiennes reçoit dès l'origine le nom de cet ancienne province de France.

Gascogne
Province de France

Barbanègre (rue)

Cette voie de l'ancienne commune de La Villette, autrefois appelée Rue de Boulogne, porte depuis 1877 le nom de ce Général de l'Empire.

Joseph Barbanègre
(Pontacq, 22 août 1772 - Iéna, 12 octobre 1812)
Baron Barbanègre et de l'Empire
Général de Brigade (1809)



Simplon (rue du)

Cette rue porte depuis 1877 le nom de cette commune suisse et plus encore du col éponyme, à travers lequel Napoléon Ier fit construire une route en 1807.

Simplon
Commune du canton suisse du Valais

Cardinal-Petit-de-Julleville (square)

Ce square est situé boulevard d'Aurelle-de-Paladines, en bordure de la Porte des Ternes. Il est nommé d'après le Cardinal Pierre Petit de Julleville, ancien supérieur de l'Institution Notre-Dame de Sainte-Croix, voisine.

Pierre André Charles Petit de Julleville
(Dijon, 22 novembre 1876 – Rouen, 10 décembre 1947)
Evêque de Dijon (1927),
puis Archevêque de Rouen (1936-1947)
Administrateur apostolique de Dijon (1936)
Cardinal-Prêtre (1946), puis Cardinal de Sainte-Marie-d’Aquiro (1946)



Magellan (rue)

Cette rue ouverte en 1865, reçoit en 1867 le nom du célèbre navigateur et explorateur portugais.

Fernand de Magellan (Fernão de Magalhães)
(v.1480 - Ile de Mactan, 27 avril 1521)
Navigateur et explorateur portugais


Colbert (galerie)

Ouverte en 1826, cette galerie doit son nom au voisinage de l'hôtel qu'avait acquis le fameux ministre de Louis XIV.

Jean-Baptiste Colbert
(Reims, 29 août 1619 – Paris, 6 septembre 1683)
Marquis de Seignelay,
Seigneur de Sceaux, de Châteauneuf-sur-Cher, de Linières, de Cheny, de Beaumont
Surintendant-Général des Postes et Relais (1661),
Surintendant-Général des Bâtiments du Roi (1664),
Surintendant-Général des Arts et Manufactures de France (1664),
Surintendant-Général des Mines et Minières de France (1670),
Contrôleur-Général des Finances (1665),
Secrétaire d’Etat à la Maison du Roi (1669),
Secrétaire d’Etat à la Marine (1669),
Principal Ministre de facto (1669)

Pologne (avenue de)

Cette avenue ouverte en 1930 porte dès l'origine le nom de ce pays européen, allié historique de la France.

Pologne
Pays d'Europe

Alain-Chartier (rue)

Cette rue est dédiée à celui qui fut à la fois poète, diplomate et conseiller des Rois de France Charles VI et Charles VII.

Alain Chartier
(Bayeux, v.1385 - Avignon, 1449)
Conseiller du Roi
Poète


Jourdan (boulevard)

C'est en 1864 que cette section de l'ancienne Rue Militaire, reçoit le nom du Maréchal Jourdan, célèbre vainqueur de Fleurus, pour ainsi former une partie de l'actuel "Boulevard des Maréchaux". Sur le plan héraldique et nobiliaire, il est intéressant de noter que Jourdan est le seul des Maréchaux d’Empire, avec son voisin Brune (non représenté ici faute d’armoiries) à n’avoir reçu ni titre impérial ni armoiries officielles.

Jean-Baptiste Jourdan
(Limoges, 29 avril 1762 – Paris, 23 novembre 1833)
Chevalier Jourdan et de l’Empire (du fait de sa Légion d’Honneur),
puis Comte Jourdan et Pair de France (1815 et 1819)
Député de Haute-Vienne (1799),
puis Président du Conseil des Cinq-Cents
Conseiller d’Etat (1802)
Ministre des Affaires Etrangères (1830)
Général de Brigade (1793), puis Général en Chef (1793)
Maréchal de l’Empire (1804)



Italie (avenue d')

C'est en 1863 que l'ancienne Route de Fontainebleau reçoit le nom de ce qui était alors le Royaume d'Italie nouvellement constitué avec l'actif soutien de la France.

Italie
Pays d'Europe

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL