-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Pour plusieurs arrondissements, je commence à arriver au bout des lieux auxquels j'ai pu associer des armoiries.
Si vous avez des idées d'ajouts, n'hésitez pas à m'en faire part,
avec l'onglet "Suggestions".
Merci d'avance.
Par ailleurs, vos commentaires sont toujours les bienvenus.
 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.

Jourdan (boulevard)

C'est en 1864 que cette section de l'ancienne Rue Militaire, reçoit le nom du Maréchal Jourdan, célèbre vainqueur de Fleurus, pour ainsi former une partie de l'actuel "Boulevard des Maréchaux". Sur le plan héraldique et nobiliaire, il est intéressant de noter que Jourdan est le seul des Maréchaux d’Empire, avec son voisin Brune (non représenté ici faute d’armoiries) à n’avoir reçu ni titre impérial ni armoiries officielles.

Jean-Baptiste Jourdan
(Limoges, 29 avril 1762 – Paris, 23 novembre 1833)
Chevalier Jourdan et de l’Empire (du fait de sa Légion d’Honneur),
puis Comte Jourdan et Pair de France (1815 et 1819)
Député de Haute-Vienne (1799),
puis Président du Conseil des Cinq-Cents
Conseiller d’Etat (1802)
Ministre des Affaires Etrangères (1830)
Général de Brigade (1793), puis Général en Chef (1793)
Maréchal de l’Empire (1804)



D’azur, aux lettres JBJ entrelacées d’or, à la bordure d’argent, besantée de sable (aucun règlement d’armoiries n’a été accordé, mais ces armes en forme de monogramme, semblent avoir été utilisées par le Maréchal).

2 commentaires:

  1. Bonjour !
    Ces armoiries n'ont pas été officiellement confirmées, mais puisque vous les représentez, c'est que Jourdan s'est donné la peine de s'en inventer et les a éventuellement utilisées, n'est-ce pas ?

    RépondreSupprimer
  2. Oui. Ces armoiries qui sont d'ailleurs plus proches d'un monogramme en forme d'écusson ont bien été utilisées par lui en ex-libris, fer de reliure ou encore courrier, sous la forme de l'écusson seul.
    Les ornements extérieurs sont des ajouts personnels liés à ses dignités (Maréchal de France) et décorations (GC de la Légion d'Honneur). La toque étant celle des Chevaliers de l'Empire, titre associé automatiquement aux titulaires de la LH disposant d'un certain niveau de revenu (de mémoire 3000 F), ce qui était évidemment le cas de Jourdan.

    RépondreSupprimer

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL